Blog

Information diversification sur les réseaux et changement de site

L'équipe de communication du CNEHN a mis en place de nouvelles plateformes de communication propres au CNEHN :

- Un nouveau site internet à retrouver ici ! : https://cnehnrouen.wixsite.com/cnehn

- Une chaine Youtube où vous pouvez retrouver nos productions vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCzTNOSZryZvrJVtlX62V7IQ

- Un compte instagram où vous pouvez nous suivre sur le fil : https://www.instagram.com/cnehn_rouen/

 

 

Sortie mycologique - Forêt de Brotonne - 17 octobre 2020

Une sortie mycologique a été organisée en forêt de Brotonne le samedi 17 octobre au matin, cette sortie a été animée par Angélique Lehoux, mycologue amatrice car notre expert, Monsieur Vérité, n'était pas disponible en raison du contexte sanitaire. Lors de celle-ci, 6 participants se sont retrouvés pour partir à la recherche de champignons. Cette promenade a été peu fructueuse en espèces comestibles, seuls quelques laccaires améthystes et laqués ont été trouvés ! Aussi, quelques espèces toxiques ont été trouvées : hypholomes en touffes, amanites tue-mouche et le mycène pur. D'autres champignons sans intérêt gustatif ont été découverts et drôles à identifier grace à leurs odeurs, tel que : le clitocybe odorant (qui se reconnaît avec son odeur anisée sous les lames), le marasme à odeur d'ail identifiable comme son nom l'indique et l'amanite citrine (avec son odeur de pomme de terre crue sous le chapeau).

121973625 696472434301714 8461970841322915277 nr

121675980 402756021121373 1802749450418187411 n121674716 377915853401983 8716023382187299093 n

Sorties herbier - Campus de Mont Saint Aignan - semaine du 28 septembre au 02 octobre

23 personnes se sont retrouvées sur le campus universitaire de Mont-Saint-Aignan dans la semaine du 28 septembre au 02 octobre 2020 afin de s'initier à la reconnaissance des plantes.

C'était l'occasion pour les apprentis botanistes d'apprendre à reconnaître les plantes présentes sur les pelouses qui entourent le campus. Les animateurs de cette sortie leur ont appris les critères de reconnaissance des grandes familles de plantes pour aller plus vite dans l'identification puis les ont confonté à l'utilisation d'une flore (clé de détermination) ou d'un guide des plantes afin de trouver les genres ou espèces. Une très bonne manière de débuter ou de se prefectionner dans la matière. Cette sortie servait également d'entraînement pour les L3 en vu de leur examen de botanique mais leur a aussi servit à glaner des conseils sur la réalisation d'un herbier.

Nous vous laissons avec une vidéo qui résume les différentes sorties sur la semaine :

Soirées brame du cerf - Forêt de Roumare - semaine du 14 au 18 septembre 2020

26 personnes se sont retrouvées en forêt de Roumare sur la semaine du 14 au 18 septembre afin d'écouter le brame du cerf.

Le brâme du cerf, est un processus qui a lieu une fois par an, généralement sur la période de fin août à mi-octobre. Cette période suit une préparation d'engraissement et de pousse des bois afin d'être prêt pour la reproduction. Le cerf de nature solitaire, brâme (crie) pour attirer les femelles (les biches) et éloigner ses adversaires. Si 2 cerfs en rut se rencontrent, ils vont s'affronter à l'aide de leurs bois (il ne vaut mieux pas être près d'eux à ce moment là...). A cette période, le cerf est focalisé sur son comportement reproducteur et ne prête pas attention à son environnement, c'est pour cela que nous pouvons l'observer discrètement.

Voici un exemple du cri puissant du cerf : 2020 09 16 brame2020.09.16-brame.mp3 (642.89 Ko)

Chantier nature Marais des communaux - Elbeuf-sur-Andelle - 7 mars 2020

Un chantier nature a eu lieu au niveau du marais des communaux, le samedi 7 mars de 10h30 à 15h30 en compagnie de Jean-François Dufaux, chargé de projet au Conservatoire d'Espaces Naturels de Normandie. 

Le matin nous avons pu profiter d'une visite du site, ce fut l'occasion de parler de la mise en place du projet de gestion par le conservatoire en 2005, puis l'aquisition de ce site par le conservatoire en 2010 et finalement la mise en place depuis 2017 de cet itinéraire de promenade naturaliste accessible aux personnes à mobilité réduite.

89768883 271417033845753 3326620443275689984 n89916563 203541690992692 6152398419383025664 n89665439 226567928473855 5694774567436812288 n2224

Cette visite a aussi été l'occasion de comprendre l'intérêt des différentes méthodes de gestion en place. Au niveau des touradons de laîche paniculée ci-dessus, il y a une forte production de matière organique, celle-ci est donc exportée suite au pâturage afin de ne pas trop enrichir le milieu, un enrichissement trop important du milieu aurait pour conséquence de favoriser la croissance des saules, qui pourraient fermer ce milieu ouvert. De plus, la propagation des saules, est aussi limitée grace aux vaches de race bretonne pie noir qui écorcent les troncs, ce qui fragilise les saules. 

Le pâturage par rapport à la fauche a pour avantage de permettre une hauteur de végétation variable, comme nous l'avions déjà vu et cela favorise la diversité des arthropodes peuplant ces milieux. Et ce d'autant plus, si plusieurs espèces sont utilisées pour le pâturage, sur le site il y a en plus des vaches mentionnées précédemment qui arrachent la végétation, les chevaux rustiques de race Konik Polski, qui eux, rasent la végétation et mangent la litière, ils n'ont donc pas tout à fait le même effet sur la structuration de la végétation. Nous n'avons cependant pas d'images de ces bêtes car l'hiver, elles sont dans une ferme à proximité en attendant que la végétation repousse. De plus, pour permettre l'inondation du marais par la rivière traversant celui-ci, le merlon de curage a été cassé afin de permettre la montée des eaux.

Enfin l'après-midi suite à un repas au cours du quel nous partagions les spécialités de chacun, nous avons effectués des travaux d'entretien du marais en 2 groupes.

89357680 592652834622271 1269086269586014208 n89260199 568467317346428 7189267167462817792 n min222

Un groupe était chargé de détruire un roncier fermant trop le milieu de prairie humide et un autre groupe était en charge de la pose ou la restabilisation de poteaux d'enclos pour diriger le bétail en pâturage extensif revenant sous une ou deux semaines sur le site. 

89035701 557028868252961 5399856600787714048 n89594514 197760408123317 7345643391952093184 n 89656870 2811464365616728 5202558267204567040 n

Sorties découverte des amphibiens - Forêt verte - 18 et 19 février 2020

Une sortie découverte des amphibiens animée par notre président sortant : Jules Domalain a eu lieu sur ces 2 soirées en forêt verte, près de Mont-Saint-Aignan. 

86809677 3143620155863230 975778035204620288 n87033499 624619261709421 1899298206886395904 n87207566 2759779967438938 3258017617851449344 n87297643 643916759696463 1649600658111725568 n

Cette sortie aura permi d'observer les amphibiens dans leurs milieux naturels afin d'avoir une idée de la diversité des amphibiens autour de 2 mares en forêt verte. Tous les amphibiens sont protégés. Les préoccupations autour des zones humides est de plus en plus grande, car ces espaces, principaux habitats des amphibiens ont été victime d'un déclin et de plus en plus de mesures se mettent en place pour la préservations de ces zones humides riche en biodiversité. Notamment, grace aux aménagements des mares réalisés pas la Metropole Rouen Normandie en forêt verte, ce sont 5 espèces d'amphibiens qui ont été observées lors de ces sorties, celles-ci figurent à la fin de la vidéo, nous ne vous spoilons pas la suite ! 

Conférence Marais Vernier - La Soucoupe Mont Saint Aignan - 28 janvier 2020

Suite au chantier du mois d'octobre réalisé avec Monsieur Thierry Lecomte, il nous a présenté le Marais Vernier ex situ lors d'une conférence au sujet de l'histoire de celui-ci le mardi 28 janvier de 20h à 21h30.

La première partie a été consacré à la tentative de l'état, après la première guerre mondiale et sous l'influence du plan Marshall, d'assécher le marais Vernier. Un incroyable film de propagande nous a ainsi été diffusé, et nous avons pu constater les moyens immenses mis pour assécher ce qui était alors considéré comme la "future Beauce". Mais le marais ne se laissa pas faire, et ces tentatives échouèrent lamentablement, non sans conséquences dramatiques pour le marais, et pour sa biodiversité exceptionnelle.

Aujourd'hui, les institutions publiques souhaitent préserver ce patrimoine naturel. C'est pour cela que l'Etat, a confié en 1973, la gestion des "Courtils de Bouquelon" à l'association "CEDENA" dont faisait parti Monsieur Lecomte et c'est ainsi que se construisit son projet de vie autour du Marais Vernier. Cela fait donc près de 50 ans que Monsieur Thierry Lecomte, œuvre à la gestion des nombreux hectares des "Courtils de Bouquelon" dans un but de préservation de la biodiversité.

Les marais sont des zones très riches en biodiversité. En effet, ceux-ci présentent de nombreux habitats selon le gradient d'humidité du sol. Les marais sont constitués de milieux ouverts tels que des prairies de plus en plus humides mais non saturées en eau en direction de la Seine et enfin des zones tourbeuses lorsque la présence d'eau est saturante au plus près de la Seine. 
De cela en résulte une importante biodiversité, cependant la biodiversité des marais est menacée puisque ceux-ci ont été malmenés par l'Homme pendant de nombreuses années ce qui a provoqué la raréfaction de nombreuses espèces inféodées à ces milieux.

C'est pour cela qu'à travers ces quelques décennies, de nombreux inventaires d'espèces ont été effectués dans différents domaines : botanique, entomologie, herpétologie, mammologie, ornithologie.. afin de suivre l'état de la biodiversité dans le but de mettre en pratique des mesures de gestion adaptées comme le pâturage extensif permettant une forte expression de la biodiversité propre à ces milieux (mentionné dans le billet suite au chantier nature d'octobre 2019). 

83084543 781401459009709 7036968138247766016 nok83353720 182523833125435 7561836386181971968 n

Lors de cette conférence, Monsieur Lecomte a aussi pu nous parler de quelques-uns de ses grands projets de sa profession d'écologue : les problématiques autour du comblement de l'étang de la Grand'Mare, un des seuls étangs naturels de l'Ouest de la France, de la problématique des cadavres d'animaux domestiques dans les réserves naturelles, qui, afin de favoriser la biodiversité et notamment les cohortes d'insectes nécrophages, pourraient être laissés sur place, et non plus envoyé à l'équarisseur, dans un respect de la sécurité et de distance au captages d'eaux bien entendu et enfin de la labellisation "RAMSAR" du Marais Vernier et de la labellisation "territoire faune sauvage" pour que sa valeur patrimoniale soit davantage reconnue.

Chantier nature - Coteau d'Henouville - 25 janvier 2020

Un chantier nature a eu lieu à Hénouville le samedi 25 janvier 2020 de 10h à 15h30 en compagnie d'Adrien Simon, chargé de projets faune au CEN (Conservatoire d'Espaces Naturels). 
Ce chantier réalisé sur une partie du coteau d'Henouville dont le conservatoire est responsable, avait pour but d'entretenir et débroussailler le coteau afin de contenir l'expansion des arbustes et de préserver les milieux ouverts calcicoles (prairie) et également d'améliorer l'aménagement pour le bétail pâturant du printemps à l'automne. En effet, le matin, la quinzaine de participant était répartie en 3 groupes sur 3 postes différents : descendre un tas de bois du haut du coteau jusqu'en bord de route afin de permettre son broyage et sa réutilisation, démonter un exclos anciennement installé sur le site et abattre quelques arbustes afin de réouvrir le milieu sur une zone fermée (forêt). 

83944473 2563452450578443 5502361041893326848 oPorte boisPanoramaMurin a moustache

Après ces durs travaux du matin, une bonne pause déjeuner a eu lieu sur le coteau, à partir des mets cuisinés par chacuns, puis l'après-midi nous avons débroussaillé une partie du coteau afin davantage réouvrir le milieu. Ensuite la faune et la flore étant encore à l'abri en cette saison, nous sommes allés observer une grotte creusée en ce lieu pour l'exploitation de pierre crayeuse au 20ème siècle. Cela a été l'occasion de rencontrer un murin à moustache durant son hibernation en toute discrétion. 

Soirée pelotes de réjection - La Soucoupe Mont Saint Aignan - 15 janvier 2020

Une soirée dédiée à l'identification d'ossements de pelotes de rejection de chouette effraie à eu lieu le mercredi 15 janvier de 18h à 22h environ. Cette soirée était coorganisée avec le GMN "Groupe Mammologique Normand" par l'intermédiaire de Tom Gall, puisqu'ils ont fourni le lot de pelotes de rejection pour l'étude.

Les pelotes de rejection sont les rejets des oiseaux nocturnes après leurs repas. Ils permettent de nous renseigner sur le régime alimentaire, principalement ici de la chouette effraie à travers les restes d'ossements de micro-mammifères contenus dans les pelotes de réjection. Cela permet surtout de renseigner le GMN sur la répartition des micro-mammifères de Normandie dans le but de suivre ces populations et établir un Atlas de répartition. Car les micro-mammifères ne sont pas facilement observables in situ ! C'est important que de nombreuses personnes réalisent ces analyses de pelotes de rejection car il y a énormément de pelotes à analyser suite aux prélèvements sur le territoire Normand.
Une quinzaine d'adhérents ont donc à l'aide de brosses à dents usagées et de matériel de dissection pu facilement manipuler les ossements de micro-mammifères. L'identification des micro-mammifères se fait essentiellement à partir de l'analyse sous loupe binoculaire de la mâchoire de ceux-ci, à la forme des dents majoritairement selon une clé d'identification fournie par le GMN.

Pelotes

Pelotes 2Pelotes 3

Au total sur ces 4h, de nombreuses espèces de micro-mammifères ont pu être identifiées, notamment parmi les rongeurs : les campagnols des champs qui représentent bien souvent l'espèce la plus fréquemment rencontrée, d'autres campagnols ont pu être identifiés : campagnols roussâtres, campagnols agrestes et campagnols souterrains ou encore des rats surmulots et des mulots sylvestres. Des espèces insectivores de micro-mammifères telles que les musaraignes couronnées, musaraignes pygmées et musaraignes musettes ont également pu être identifiées.

Etude et sortie bryophytes - Forêt Verte - 7 décembre 2019

Un atelier d'identification de bryophytes à eu lieu le samedi 7 décembre 2019 dans une salle d'un bâtiment STAPS sur le campus de Mont Saint Aignan, à l'aide de loupes binoculaires nous avons pu identifier des spécimens de la collection de Monsieur Emmanuel Cléré, chargé d'études au Conservatoire National Botanique de Bailleul (CBNBL) au niveau de l'antenne Normandie. Nous étions également en compagnie de François Bonte, bryologue expert qui nous a beaucoup aidé pour les identifications en salle ou bien sur le terrain l'après midi, en effet, il pratique la bryologie depuis une quinzaine d'années, il faut beaucoup d'années de pratique afin de bien identifier les bryophytes car ce sont des végétaux difficilement identifiables au 1er coup d'oeil.

PolytrichumDicranum scoparium rogn

Au total l'après-midi lors de notre petit tour en forêt verte, ce sont 34 espèces qui ont été identifiées. Les mousses comme bien d'autres végétaux sont spécifiques à un milieu, ce qui explique cette importante diversité puisque nous avons observé des bryophytes de fossés, de route forestière, de sous bois ou encore sur du bois vivant ou du bois mort. Ci dessus des exemples de bryophytes rencontrées, on constate tout de même des différences entre celle-ci suite à une observation plus fine. Pour vous donner une idée, des spécimens tels que atrichum ondlatum ou dicranum scoparium ont pu être observés, cette dernière est une mousse très commune mais dont on ne connait souvent pas l'identité ! 

Sortie mycologique - Forêt de Brotonne - 9 novembre 2019

Une sortie mycologique a été réalisée en forêt de Brotonne, elle était animée par monsieur Philippe Vérité, mycologue passionné depuis bientôt 30 ans, faisant partie de la Société des Amis des Sciences Naturelles et du Muséum de Rouen (SASNMR).

Cette sortie en a eu lieu en forêt de feuillus principalement, une majorité d'espèces liées à ces essences ont été identifiées, la recolte a été fructueuse mais nous avions peu d'espèces de bons comestibles : les trompettes de la mort et les chanterelles en tube ont été récoltées en petit nombre, finalement nous avons eu beaucoup beaucoup d'Amanites, telles que l'Amanite citrine qui n'a aucun interêt gustatif, ou encore l'Amanite tue-mouche qui est toxique, bien connue de tous (maison des Schtroumpfs), c'était donc un bel inventaire de la diversité de champignons présents en forêt comme vous pouvez le voir en photo ci-dessous.

Table mycoAmanite tue mouche

Comme espèces remarquables par leurs couleurs éclatantes sur la photo de la table ci-dessus le cortinaire semi sanguin (champignon à lames rouges) ainsi que le cortinaire violet (comme sa couleur l'indique) ont été identifiés par Monsieur Vérité lors de sa présentation générale puis espèce par espèce de tous les champignons récoltés.

Diagnostic oiseaux - Campus de Mont Saint Aignan - 24 octobre 2019

Un diagnostic des oiseaux du campus a été réalisé suite à la demande de monsieur Fabien Thoumire, chef de projet Responsabilité Sociétale et Développement Durable à l'université en lien avec la LPO et dont le représentant était monsieur Marc Duvilla, chargé de mission à la LPO Normandie. 

Marc duvillaParticipants diagnostic oiseaux

Ce sont une quinzaine de participants qui ont pu observer une trentaine d'oiseaux sur le campus dont un oiseau très commun : le rouge-gorge ou à l'inverse une espèce inattendue : le faucon pèlerin, tout ceci sous l'œil de monsieur Marc Duvilla pour l'identification.

Le samedi 26 octobre, ce même diagnostic était organisé au niveau du campus de Saint Etienne du Rouvray.

Chantier nature - Marais Vernier - 12 octobre 2019

Un chantier nature et une visite du marais vernier sur les terrains de la réserve des Courtis de Bouquelon de Monsieur Thierry Lecomte, gestionnaire depuis près de 50 ans de ces espaces, ont été organisés en ce mois d'octobre 2018 comme l'année passée.

N'hésitez pas à visionner la magnifique vidéo d'Antoine Morel, étudiant passionné de photographie nature : 


En effet le matin un chantier nature a eu lieu pour collecter le bois des saules plantés par le CNEHN il y a quelques années de cela, ceux-ci sont coupés cycliquement afin de permettre un épaississement du tronc tout en récoltant du bois de chauffe, cet entretien permet de maintenir des arbres têtards étant de vrais hotspots de biodiversité, en effet ils permettent l'installation de divers espèces cavernicoles au niveau du tronc ou encore d'espèces terricoles pouvant s'installer au niveau des racines. Un autre groupe était préposé à l'enlèvement de clôtures afin de réaménager les différents espaces de roulement pour le pâturage des vaches, en effet l'action de pâturage extensif des vaches permet une riche biodiversité aussi bien végétale, animale et fongique par leur entretien différencié des prairies sur lesquelles elles tournent et leur apport en matière organique.

L'après-midi nous avons pu visiter la magnifique réserve des Courtis de Bouquelon depuis le panorama dans les terres jusque la prairie humide et enfin la prairie alluviale. Selon ce gradient nous avons pu avoir un aperçu de la faune et de la flore environnante où une grande quantité d'espèces protégées s'y trouve.

Sortie botanique - Campus Universitaire de Mont Saint Aignan - 1er octobre 2019

Une sortie botanique animée par Damien Morel, étudiant sortant de Master "Gestion de l'Environnement, Gestion de la Biodiversité dans les Ecosystèmes Terrestres" a eu lieu cet automne. 

Celle-ci fut l'occasion d'apprendre à connaître la flore du campus, la luzerne, la morelle douce amère, ont notamment pu être observées.

Coté mycologie, un rosé des près, bon comestible a été repéré près de l'ancienne Bibliothèque Universitaire des Sciences. 

75210784 907336249639315 6543177659487092736 n74905539 2413283598913183 2473398213235703808 n74324816 715534272291960 8357999705111658496 n

Sortie orthoptères - Marais de l'Aulnay Grand Couronne - 21 septembre 2019

En l'absence de notre spécialiste, Anthony Gourvennec, du bureau Fauna flora qui ne pouvait pas aujourd'hui, 9 personnes se sont retrouvées pour suivre cette sortie animée par le président de l'association : Jules Domalain.

Ortho 1Ortho 3

Suite à une présentation exhaustive des différentes espèces d'Orthoptères de notre région nous sommes partis à leur recherche. Ainsi 5 espèces ont été observées et deux autres ont été entendues.

Une sortie étant toujours l'occasion de jeter un oeil sur la biodiversité globale du site à travers la faune : des petites biches (Dorcus parallelepipedus), des libellules, ou encore un balbuzard pêcheur ont été observés mais aussi à travers la flore puisque le houblon, la menthe aquatique, l'iris (graines) ou encore l'origan ont pu être observés.

70508033 920398031654905 6340142254618836992 o 170644219 920397884988253 2063214972313272320 o 1Iris 1

 

Soirées brâme du cerf - Forêt de Roumare - 16, 17, 18 septembre 2019

41 personnes qui se sont baladées en forêt de Roumare pour entendre le brâme du cerf, durant ces 3 jours. 

Brame 2


Un succès donc, qui nous aura permis de bien sur observer les cerfs mais aussi des renards et un blaireau.
Il faut savoir que durant sa période de reproduction le cerf est particulièrement obnubilé par ses instincs, il est possible de l'observer de très près.
Cependant les cerfs sont territoriaux, il faut donc veiller à garder une certaine distance avec les individus en cas d'altercation pour le territoire qui conditionne le succès reproductif. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site